PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 production electricité autonome, libre et quasi gratuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 15:49

étant électricien et electronicien autodicdate, je me suis souvent posé la question de savoir s'il était possible de meller aimants et bobines afin de créer un moteur ou un alternateur a mouvement perpétuel.
ceux qui s'y connaissant savent qu'un rendement de 100% ou supérieur est impossible. hors je vient de tomber sur un site qui présente nombre de réalisations permettant ce montage et pour les plus puissantes réalisations de coupler un générateur électrique.
ce type de moteur autonome est connu comme "moteur a induction linéaire"

http://totokoma.ifrance.com/



ce principe est connu sous le nom d'effet Searl ou encore generateur de Bedini

Citation :
L'effet Searl est basé sur des formes d'ondes magnétiques qui génère un mouvement continuel de rouleaux aimantés autour des anneaux aimantés.

ENERGY de conversion tout en opérant implique le traitement des fluctuations quantiques aléatoires et d'énergie cinétique dans le réseau atomique dans les courants cohérente de paires d'électrons formé entre les deux limites dimensionnelles des matériaux de type différent. Y entre les limites de surface, l'effet Hall quantique d'un champ de pulsations magnétiques puissants sont des transformations d'électrons (compression) qui diminue considérablement la température de l'appareil avec l'augmentation de libres parcours moyens (conductivité) en raison de l'augmentation des formations paire de fermions ou bosons se déplaçant à travers l'ensemble des couches de matériaux concentriques.

comme ça apporte toujours beaucoup de sceptisisme de telles réalisations, je fabriquerai la mienne en temps voulu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 18:09

intéressant...

mais plusieurs problème vienne dans ton énoncé: 1. le mouvement perpétuel n'existe pas.... pour la simple et bonne raison que magnétique ou pas, ce sont toujours des électrons se frottant l'un a l'autre qui empêcheront l'effet mouvement perpétuel...

dixit wikipédia:
Citation :
On sait que si un mouvement perpétuel peut exister (en théorie) sans aucune énergie apportée, il ne peut devenir une source d'énergie : en effet, cela revient à en consommer sans en avoir ajouté, alors que par définition elle ne peut ni être créée ni être détruite mais uniquement être transformée. L'obtention d'un « moteur perpétuel », source d'énergie utilisant un mouvement perpétuel, est donc impossible (autrement, le mouvement ne devient plus perpétuel).

cela veut dire qu'en fait, ton moteur va effectivement générer un courant magnetique, mais qu'il va par la même occasion en utiliser pour tourner...

re dixit wiki:
Citation :
L'énergie électrique fournie au total (une fois la roue arrêtée) correspond alors exactement à l'énergie cinétique fournie par l'utilisateur à l'origine (et encore, idéalement : même dans le meilleur système envisageable, il faut retirer les pertes fer et les frottements).

2. un générateur magnétique est envisageable, mais le gain en voltage représente si peut que ça coute plus cher de le fabriquer que le gain électrique gagné... et ne durera pas dans le temps a cause de la perte du magnétisme des metaux...

3. je te cite :
Citation :
moteur a induction linéaire
, ceci existe mais ce n'est absolument pas un générateur, et lui reste "alimenté electriquement... ce genre de moteur a induction linéaire est utilisé avec la technologie des trains "suspendu" (monorail) au japon...

d'ailleurs, les premiers a avoir utiliser le moteur a induction linéaire son en fait une entreprise de conception de montagne russes: intamin AG a moscou....

en clair, bonne chance... jap

ps, si tu essaie... branche au moins ta carcasse a la masse... sinon gare aux chateigne fumette
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 20:55

oui effectivement le gain n'est pas bien énorme mais il est réel. évidemment il faut déduire les pertes mécaniques et aérodynamiques.

si je me base sur ce qui a été fait, il est possible de crée un moteur autonome quitte a ne pas avoir de gain derriere. voire meme avec tres peu de pertes mécaniques si je suis le principe de l'invention de Searl.

pas de probleme pour etre a la masse... j'ai un bracelet antistatique a la maison du temps ou je bidouillait les ordi ! fumette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 21:05

moyanos a écrit:
oui effectivement le gain n'est pas bien énorme mais il est réel. évidemment il faut déduire les pertes mécaniques et aérodynamiques.

si je me base sur ce qui a été fait, il est possible de crée un moteur autonome quitte a ne pas avoir de gain derriere. voire meme avec tres peu de pertes mécaniques si je suis le principe de l'invention de Searl.

pas de probleme pour etre a la masse... j'ai un bracelet antistatique a la maison du temps ou je bidouillait les ordi ! fumette

pas besoin de bracelet avec toi.... tu es déjà a la masse cyclops Wink
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 21:17

perceval200777 a écrit:
moyanos a écrit:
oui effectivement le gain n'est pas bien énorme mais il est réel. évidemment il faut déduire les pertes mécaniques et aérodynamiques.

si je me base sur ce qui a été fait, il est possible de crée un moteur autonome quitte a ne pas avoir de gain derriere. voire meme avec tres peu de pertes mécaniques si je suis le principe de l'invention de Searl.

pas de probleme pour etre a la masse... j'ai un bracelet antistatique a la maison du temps ou je bidouillait les ordi ! fumette

pas besoin de bracelet avec toi.... tu es déjà a la masse cyclops Wink

et de la façon la plus conductrice possible ! fumette



je commence a mettre de coté bobines et aimants, dommage que je n'ai pas d'oscilloscope
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 21:29

nan, faut pas rêver, si le principe est bon, la,pratique n'est pas réalisable.

il y a plein de gens qui ont essayé au cours du siècle dernier, et jamais personne n'est arrivé à un résultat quelconque. jap
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 21:44

gaby83830 a écrit:
nan, faut pas rêver, si le principe est bon, la,pratique n'est pas réalisable.

il y a plein de gens qui ont essayé au cours du siècle dernier, et jamais personne n'est arrivé à un résultat quelconque. jap

et les moyens n'étaient pas les même non plus....

c'est bien sur réalisable, mais pour alimenter quoi? a l'échelle non industriel? et même industriel.... à part alimenté une radio... et encore, le moteur fera déjà 15 kilos pour une délivrance de 3 volts... et générera tellement de parasites....

le problème, c'est que l'électricité gratuite n'existe pas.... tout ce que tu produit doit etre revendu a edf, et edf te fais une jolie facture pour ta consomation en soustrayant ce que tu leur a vendu....
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:29

perceval200777 a écrit:
gaby83830 a écrit:
nan, faut pas rêver, si le principe est bon, la,pratique n'est pas réalisable.

il y a plein de gens qui ont essayé au cours du siècle dernier, et jamais personne n'est arrivé à un résultat quelconque. jap

et les moyens n'étaient pas les même non plus....

c'est bien sur réalisable, mais pour alimenter quoi? a l'échelle non industriel? et même industriel.... à part alimenté une radio... et encore, le moteur fera déjà 15 kilos pour une délivrance de 3 volts... et générera tellement de parasites....

le problème, c'est que l'électricité gratuite n'existe pas.... tout ce que tu produit doit etre revendu a edf, et edf te fais une jolie facture pour ta consomation en soustrayant ce que tu leur a vendu....

si, l'électricité gratuite ça existe, Tesla a réussis a trouver un moyen d'attirer la foudre dans un rayon de 30km par temps d'orage mais on ne l'as pas laissé poursuivre ses expériences car justement l'électricité gratuite pose un probleme de rentabilité. et aurait géné les début de la production industrielle de courant alternatif et sa distribution a l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:32

moyanos a écrit:
perceval200777 a écrit:
gaby83830 a écrit:
nan, faut pas rêver, si le principe est bon, la,pratique n'est pas réalisable.

il y a plein de gens qui ont essayé au cours du siècle dernier, et jamais personne n'est arrivé à un résultat quelconque. jap

et les moyens n'étaient pas les même non plus....

c'est bien sur réalisable, mais pour alimenter quoi? a l'échelle non industriel? et même industriel.... à part alimenté une radio... et encore, le moteur fera déjà 15 kilos pour une délivrance de 3 volts... et générera tellement de parasites....

le problème, c'est que l'électricité gratuite n'existe pas.... tout ce que tu produit doit etre revendu a edf, et edf te fais une jolie facture pour ta consomation en soustrayant ce que tu leur a vendu....

si, l'électricité gratuite ça existe, Tesla a réussis a trouver un moyen d'attirer la foudre dans un rayon de 30km par temps d'orage mais on ne l'as pas laissé poursuivre ses expériences car justement l'électricité gratuite pose un probleme de rentabilité. et aurait géné les début de la production industrielle de courant alternatif et sa distribution a l'époque.


donc... dans l'absolu, elle n'est pas gratuite... fumette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:33

le problème de l'électricité, c'est qu'on ne peut pas la stocker (au moins à l'échelle industrielle)

quand à la foudre, des millions de volts avec une intensité réduite, donc, non exploitable. (cf la loi d'Ohm)
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:38

gaby83830 a écrit:
le problème de l'électricité, c'est qu'on ne peut pas la stocker (au moins à l'échelle industrielle)

quand à la foudre, des millions de volts avec une intensité réduite, donc, non exploitable. (cf la loi d'Ohm)

a moins de créer un transformateur de bonne taille qui restiturait du 400 000 V exploitable apres régulation.

je mettrai des cc des expériences de tesla demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:41

le principe du moteur magnetique existe déjà, ce serait un moteur composé d'aimants permanents qui pivotent et ces aimants s'attirent et se repoussent alternativement. Il faut le lancer pour qu'il se mette à tourner. Je me suis un peu intéressé au sujet il y a une dizaine d'années mail il faudrait tester pour voir (il faut du temps...)

http://www.youtube.com/watch?v=zu8LaVH-pn0

un autre site qui traite de ce sujet:
http://energiemagnetique.ifrance.com/

il suffit d'en acheter un ou d'en fabriquer un et de lui coller un groupe électrogène. Tu pourras pomper de l'eau, éclairer et chauffer ta maison gratuitement, et même revendre de l'énergie à l'EDF ! si ça marche...

On peut se demander si ça marche réellement car si c'était le cas, pourquoi on en aurait pas dans nos voitures ? Pourquoi importer des tonnes de pétrole et polluer la nature ? Si ça marchait, on pourrait en monter un dans une auto et controler la puissance (s'il y en a...?) en changeant l'entrefer. La seule réponse que j'ai pu trouver à ces questions serait un enjeu financier trop important pour le faire (taxes sur les produits pétroliers en particulier) mais je doute que pour ce motif on puisse détruire notre planète avec des émanations de gaz toxiques et parler du protocole de Kyoto etc... ou alors l'être humain est encore plus tordu que je le pensais !
Perso je suis assez sceptique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:46

gaby83830 a écrit:
le problème de l'électricité, c'est qu'on ne peut pas la stocker (au moins à l'échelle industrielle)

quand à la foudre, des millions de volts avec une intensité réduite, donc, non exploitable. (cf la loi d'Ohm)


heuuuuu, pas sur, je crois que c'est le contraire gaby.... beaucoup d'intensité pour le voltage.... pasmafaute

de toute façon ça sera toujours sujet a polémique.... tout comme le moteur a eau.... (pas la pile a combustible, ni la pile a hydrogéne, le VRAIS moteur a eau....) conçut par un ingénieur de citroen il me semble, mais jamais commercialiser, et dossier classé en rapport au pétrole...

Citation :
a moins de créer un transformateur de bonne taille qui restiturait du 400 000 V exploitable apres régulation.

je mettrai des cc des expériences de tesla demain.

et ça ne serai pas exploitable car trop peut d'éclair dans le ciel chaque jour, et pas de moyen de "garder cette énergie".... pareil, dans l'absolu, réalisable, mais non exploitable...

le seul moyen connu pour canaliser l'énergie est un condensateur....ou un accumulateur (batterie rechargeable) mais il ne garde que trés peut de temps l'énergie en lui... et vu la taille du condo ou de la batterie qu'il faudrait pour un éclair.... no comment


toute ces expérience ont été faite pour des recherche spécifiques, et sont d'ailleurs des "erreurs" d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 22:51

une bonne application du moteur magnétique est le "Levitron", mais ça ne dure pas éternellement...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 23:01

ce sont les frottements de l'air qui ralentissent la toupie, dans le vide elle ne s'arrêterait pas oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Mer 11 Nov 2009, 23:08

[quote="perceval200777"]
tout comme le moteur a eau.... (pas la pile a combustible, ni la pile a hydrogéne, le VRAIS moteur a eau....) conçut par un ingénieur de citroen il me semble, mais jamais commercialiser, et dossier classé en rapport au pétrole...

quote]

M'enfin, il faut botter le cxl des verts bon sang !! Qu'ils fassent leur boulot alors !!!
Comment peut on saboter un tel projet pour une histoire de pétrole ??? Que dira notre descendance d'avoir pollué la terre entière pendant plus d'un siècle avec le pétrole ?? Et la couche d'ozone ??
Je me vois déjà avec ma Sierra et un Swap à l'eau ! J'y mettrais même bien un peu de Ricard pour qu'elle ait le sourire ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Jeu 12 Nov 2009, 15:19

perceval200777 a écrit:
gaby83830 a écrit:
le problème de l'électricité, c'est qu'on ne peut pas la stocker (au moins à l'échelle industrielle)

quand à la foudre, des millions de volts avec une intensité réduite, donc, non exploitable. (cf la loi d'Ohm)


heuuuuu, pas sur, je crois que c'est le contraire gaby.... beaucoup d'intensité pour le voltage.... pasmafaute

de toute façon ça sera toujours sujet a polémique.... tout comme le moteur a eau.... (pas la pile a combustible, ni la pile a hydrogéne, le VRAIS moteur a eau....) conçut par un ingénieur de citroen il me semble, mais jamais commercialiser, et dossier classé en rapport au pétrole...

Citation :
a moins de créer un transformateur de bonne taille qui restiturait du 400 000 V exploitable apres régulation.

je mettrai des cc des expériences de tesla demain.

et ça ne serai pas exploitable car trop peut d'éclair dans le ciel chaque jour, et pas de moyen de "garder cette énergie".... pareil, dans l'absolu, réalisable, mais non exploitable...

le seul moyen connu pour canaliser l'énergie est un condensateur....ou un accumulateur (batterie rechargeable) mais il ne garde que trés peut de temps l'énergie en lui... et vu la taille du condo ou de la batterie qu'il faudrait pour un éclair.... no comment


toute ces expérience ont été faite pour des recherche spécifiques, et sont d'ailleurs des "erreurs" d'expérience.

le moteur a eau avait d'abord été conçu par un argentin dont on n'as plus entendu parler depuis... loose

il y a plus d'un millier d'éclairs par jour dans le monde, suffit de mettre ces trucs dans un endroit bien orageux genre le pays a sierraman ! fumette

et oui, c'est bien pour des enjeus financiers que tout ceci a été étouffé, tout comme la découverte de Tesla. on est une sacrée race de tordus qui tantot me dégoute tantot me fait sourire.

perceval et gaby vous devez vous souvenir de l'époque de vos études ou l'on disait que construire un condensateur de 1 Farad était impossible et de nos jours on trouve fréquemment des condos de 1 Farad voire plus dans les sonos de tunning ou de concours SPL.
a l'avenir il devrait etre possible d'en concevoir de bien plus grande capacité.
autre chose, un condensateur une fois chargé ne se décharge pas d'un coup, il restitue en mirroir la puissance qu'il a avalé et on peut régulé cette puissance avec divers montages a coup de diodes zener, thyrisistor et autres ponts enfin je vous apprend rien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Jeu 12 Nov 2009, 16:25

bien sûr, les stockages d'électricité par condos sont possibles, mais de toutes façons, pas du tout rentables à l'échelle industrielle.

pour la foudre, le phénomène est tellement rapide et éphémère, qu'il ne faut même pas y penser.

100 millions de volts en quelques millisecondes, comment veux tu charger un condo avec ça cyclops
sans parler de la température qui peut atteindre 30 000°
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Jeu 12 Nov 2009, 18:23

moi, je dit... : moya, vas y fabrique.... on verra bien.... jap

ce qui est marrant, c'est de pouvoir croire en l'utopie d'une energie "gratuite".... il n'y en a qu'une seule: le soleil.... tout le reste se paye

tout les inventeurs, et tout les découvreurs se sont arracher les cheveux avant nous sur ces débats de "création d'énérgie", et ils se sont TOUS retrouver le nez dans le sable....

moya, avec des "si" on met paris en bouteille. tu parle de tesla, tu parle de milliers d'éclair par jour, tu crois franchement qu'il y a 1 eclair dans le ciel de bretagne tout les jours? même pas en rêve....

tu veux utiliser des condo pour: "2 virgule 21 gigoWATTS" (citation de dr Emmet L.Brown dans retour vers le futur, en parlant de la foudre fumette ) c'est impossible, pour plusieur raisons qu'on a déja evoqué avant: taille (PHYSIQUE) du condo (ou de la batterie de condo), t° effective de la foudre au moment de l'impact (fonte de tous materiaux de canalisation utilé au fur et a mesure)

pour en revenir a ton moteur.... c'est bien... il tourne dans le vide, il produit en gros 3 volts, et ne sera plus d'aucune utilité une fois que tu lui aura couplé une génératrice, une pompe, etc, etc....

je citerais Chevalier, Laspales: "tout est possible, tout est réalisable, c'est le jeux de la vie" fumette
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 12:50

ils ne se sont pas tous retrouvé le nez dans le sable comme on peux le croire.

c'est bien pour tout ce sceptisisme et pour me convaincre que je veux le faire, en tout cas une delorean électrique ne me déplairai pas ! fumette
la plupart des montages que je vois sur le net tapent en moyenne 130 volts a vide.

désolé pour la doc d'hier que je devait envoyé, je me suis fait attraper a un guet apens alcolo , je vais chercher ça aujourd'hui.

ps: en électricité propre il y a les centrales hydro-électriques ( dont quelques unes qui utilisent le principe de la turbine de Tesla ), les éoliennes et les panneaux solaires. évidemment il n'y a rien de vraiment gratuit puisqu'il faut payer les installations.
pour rappel on vit sur un aimant géant, et toute induction magnétique produit du courant, principe des alternateurs et dynamos.
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 13:16

L'espace présent entre les atomes de matière n'est pas vide, mais rempli d'énergie, dont la nature fait encore l'objet de discussions. Sa concentration est extrêmement élevée, de l'ordre de 5000 kWh par cm³. Elle est difficilement perseptible, à moins de la faire agir avec des champs électromagnétiques ou de la matière. Dans ce dernier cas, elle est à l'origine de l'accélération gravitationnelle.

Nikola Tesla prétendait que cette force, appelée éther en Occident, pouvait être utilisée, et il en fit la preuve de façon expérimentale.

Il inventa des générateurs fonctionnant à l'éther, qui ne servaient pas seulement à faire marcher des automobiles, mais qui étaient capables de provoquer des tremblements de terre et des tempêtes; il inventa des moyens pour transmettre l'électricité sans fil et sans ligne à haute tension.

D'après lui, il était impossible de manquer d'énergie, si on savait exploiter l'énergie cosmique universelle. Pour faire une comparaison, c'est comme si quelqu'un se trouvant assis au fond de la mer, une tasse à la main, se demandait comment la remplir avec de l'eau. Comme cette personne assise au fond de la mer, l'homme ne semble pas être conscient de l'omniprésence de l'énergie

Un autre scientifique occidental supposait que l'espace n'était pas vide, mais rempli d'éther, et qu'il n'y avait en fait pas de différence entre l'espace et l'éther.

Cet homme s'appelait Albert Einstein (1879-1955). Pour lui l'espace représentait « quelque chose », il n'était pas « rien ».

À l'âge de 15 ans Einstein pensait, comme beaucoup de scientifiques de son époque, qu'il existait bel et bien un éther. Il abandonna cette idée plus tard, la réfuta pendant 11 ans, de 1905 à 1916.

Il s'exprimait ainsi en 1934: « L'espace physique et l'éther sont des dénominations différentes pour le même concept; les champs sont les états physiques de l'espace. » Il alla jusqu'à dire que l'espace ne pouvait être vide, que l'espace est un médium dynamique et qu'il produit des particules élémentaires

Tesla fit fortune grâce à ses expériences sur la transmission électrique sans fil et à son faisceau d’électrons dirigés. En 1890 , Tesla expérimenta un appareil qui deviendrait le cyclotron du vingtième siècle; un autre appareil qui deviendrait la télévision; et il formula les idées de ce qui est aujourd’hui la télévision mondiale et les réseaux radiophoniques.

Pour prouver que l'énergie électrique peut être transmise sans fil à travers la Terre, Tesla envoya dans le sol des décharges électriques colossales (2,5 millions de Volts) qui atteignaient 50 km de profondeur. En 1899, Tesla se décide à tenter cette dangereuse expérience. Les habitants du voisinage sont habitués aux travaux du savant — n'a-t-il pas réussi à illuminer 200 ampoules à une distance de 40 km sans utiliser de fil ? Tout au plus certains trouvent-ils un tantinet excentrique le mât de 60 m qui surplombe le laboratoire près de Pikes Peak (Colorado), lui même coiffé d'un globe de cuivre.

Mais l'effrayante scène à laquelle ils assistent ce jour-là ne ressemble à rien de ce qu'ils ont vu auparavant. Du globe de cuivre jaillit d'abord un bref éclair. Puis la petite langue de foudre grandit peu à peu pour devenir un immense arc électrique, qui crépite dans le ciel à près de 50 m du sol. Des coups de tonnerre éclatent. Des bornes à incendie environnantes jaillisent des jets d'étincelles longs de 10 cm. Le simple fait de marcher provoque une décharge électrique qui va du pied jusqu'au troittoir. Chaque chose semble électrisée.

Tesla vient d'établir un record — qui tient toujours — de l'étincelle artificielle ayant eu la plus longue durée de vie.

En 1900, un an après l'expérience de Colorado Springs, Tesla part pour New York et commence la construction de son premier émetteur sans fil, installé au sommet d'une tour. Pour financer le projet, il parvient à convaincre le millionnaire John Jacob Astor et l'avisé financier J.-P. Morgan. L'édification de la tour, baptisée Wardenclyffe, est donc entreprise à Long Island. Le chantier dure 3 années. Tesla annonce alors une autre avancée technique : à condition de coupler ses émetteurs à une source d'énergie assez puissante, il espère pouvoir transformer la croûte terrestre en une prise électrique géante ! Selon Tesla, pour obtenir toute l'électricité dont l'humanité aurait besoin, il suffirait d'enfoncer une tige dans le sol et de la relier à un transformateur. Quand à l'énergie initiale, elle serait produite en utilisant des centrales hydrolélectriques. Théorie qui ouvre des perspectives infinies : l'électricité gratuite pour tous.

Mais Tesla ne devrait jamais avoir l'occasion de le démontrer. En 1903, Morgan lui retire son soutien. Cette année-là, New York connaît un krach boursier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 14:17

Tesla oui... cyclops cyclops cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 14:35

gw a écrit:
Tesla oui... cyclops cyclops cyclops

tesla oui... mais où??? fumette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 15:13

Tiens voilà pour Tesla : http://rr0.org/personne/t/TeslaNikola/
Pour ceux que ça intéresse, tout y est et ça prend moins de place que de copier coller tout ça dans Fury..., n'est ce pas Moymoy ? fumette
Revenir en haut Aller en bas
moyanos
The King
The King
avatar

Nombre de messages : 13737
Age : 37
Bolide : fiesta XR2 mk2; Sierra 2.0 Ghia break mk1, 2.0CLX break mk3; 2.0i Ghia mk4; XR4x4 mk3; Ford Escort break 1.8 GT; Fiat panda 4x4; panda 900i; Lancia Y10
Dept : 30 arsouillecity
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   Ven 13 Nov 2009, 18:54

gw a écrit:
Tiens voilà pour Tesla : http://rr0.org/personne/t/TeslaNikola/
Pour ceux que ça intéresse, tout y est et ça prend moins de place que de copier coller tout ça dans Fury..., n'est ce pas Moymoy ? fumette

je préfere copier que mettre un lien dont je suis meme pas sur qu'on regarderas.

et pourquoi pas tesla et le mini moy tant qu'on y est ! indigne fumette

dommage qu'il y ait eus tant d'élucubrations autour de la vie de cet inventeur, au moins j'ai eus la chance d'avoir eus un bon prof d'histoire qui a pris le temps de nous faire connaitre les personnages qui ont fait l'histoire du métier que l'on nous enseignait. n1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: production electricité autonome, libre et quasi gratuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
production electricité autonome, libre et quasi gratuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujets spécifiques à la Fitnesscar
» GTV Production
» Cyclone conseils : roue libre pédalier?
» Alfa GTV Production pour pièces
» Problème de roue libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fury Of The Sierra :: Parking ... :: En warning ...-
Sauter vers: